Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Déplacement au Maroc (27-30 septembre 2012)

Partager cet article


 
 

J’ai effectué une visite de quatre jours au Maroc, au cours de laquelle j’ai eu l’occasion de poursuivre notre dialogue politique avec les autorités marocaines et de rencontrer la communauté française à Rabat, Casablanca, Essaouira et Marrakech.

 

 

Une relation bilatérale marquée par la confiance


À Rabat, je me suis longuement entretenue avec M. Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement. La France et le Maroc entretiennent une relation de confiance, et je suis le quatrième membre du gouvernement à se rendre dans le Royaume, notamment en perspective de la prochaine Réunion de haut niveau (RHN) qui se tiendra au Maroc à la fin de l’année en présence du Premier ministre, M. Jean-Marc Ayrault.

 

Mon entrevue avec le journal L’Economiste

 

Entretien au journal télévisé de la chaîne 2M

 

 

Entretien avec Monsieur Abdelilah Benkirane, Chef de gouvernement

 

J’ai eu une réunion de travail avec M. Driss El-Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme du Maroc, également président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

 

J’ai également rencontré le maire de Casablanca, M. Mohammed Sajid, ainsi que les préfets de Casablanca et de Marrakech, MM. Mohamed Boussaid et Mohammed Faouzi.

 


En compagnie de M. Mohamed Boussaid, Wali de Casablanca

 

 

 

 

A Marrakech, j’ai déposé une gerbe sur la stèle érigée en mémoire des victimes de l’attentat du 28 avril 2011.

 

 

Une communauté française importante et impliquée dans les problématiques des Français de l’étranger

 

La communauté française du Maroc est l’une des plus importante au monde, avec 45 000 inscrits sur le registre des Français de l’étranger. Dans les quatre villes visitées, en compagnie de Pouria Amirshahi, député de la 9ème circonscription des Français de l’étranger, j’ai été au devant de nos compatriotes, élus des Français de l’étranger, agents des consulats généraux, professeurs et parents d’élèves, responsables d’associations, conseillers du commerce extérieur. J’ai également participé à l’inauguration du Sofitel de Casablanca.

 

Visite du Consulat de France à Rabat, en présence de M. Pouria Amirshahi député de la 9e circonscription

 

Conseil aux entreprises, soutien aux séniors dépendants, rayonnement culturel et éducatif de la France : l’engagement de ces acteurs de la communauté française au service de leurs compatriotes est total. Les problématiques que nous avons abordées constituent les axes de travail prioritaires de mon ministère, telles qu’annoncées dans mon discours en séance plénière de l’AFE : avenir du réseau d’enseignement français, amélioration des services consulaires, soutien à l’action sociale et soutien aux entreprises françaises, sécurité des communautés françaises.

 

 

Un réseau scolaire français exceptionnel, dont il faut assurer l’avenir.

 

Au cours des visites effectuées dans plusieurs établissements scolaires français, j’ai pu constater la densité exceptionnelle du réseau d’enseignement français au Maroc, qui compte plus de 30 établissements de l’AEFE et de l’OSUI, et accueille plus de 30 000 élèves français et marocains.


Rencontre avec les élèves et leurs parents à Casablanca

 

La qualité de l’enseignement français est reconnue au Maroc, et a valeur d’exemple. Elle génère également une forte croissance des demandes d’inscription (+ 700 demandes en 2011).

 

La pression exercée sur les capacités d’accueil des établissements, d’ores et déjà saturés, renforce chaque année davantage la nécessité de poursuivre l’accroissement du parc immobilier des établissements existants. J’ai pu m’entretenir avec les responsables du réseau scolaire, les chefs d’établissements et les représentants des parents d’élèves. Nous avons un défi important à relever : assurer l’avenir et la pérennité de ce réseau exceptionnel au Maroc. Mon équipe est mobilisée, je ferai des propositions concrètes, et tous les acteurs concernés doivent rassembler leur énergie afin d’assurer l’avenir des écoles françaises et la qualité de l’enseignement français au Maroc.

 

Lire le communiqué sur l’avenir du réseau d’enseignement français au Maroc.


Au Women’s Tribune, forum sur les femmes et le développement dans le monde arabe

 

Par ailleurs, avant de quitter le Maroc, j’ai tenu à apporter mon soutien au Women’s Tribune d’Essaouira, l’une des seules enceintes dans le Maghreb consacrée au rôle des femmes dans le développement social, économique et politique du monde arabe. J’y ai rencontré de nombreuses femmes marocaines oeuvrant pour améliorer le droit des femmes et défendre le droit à l’éducation des jeunes filles.

 


Partager cet article