Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Adoption par le Sénat du projet de réforme de la représentation des Français établis hors de France (27 juin 2013)

Partager cet article



Le projet de réforme de la représentation des Français établis hors de France a été adopté définitivement ce soir. C’est une avancée démocratique incontestable pour les Français de l’étranger et je m’en réjouis.

C’est une réforme importante de modernisation de la vie publique. Elle est une réponse aux recommandations du rapport Jospin sur l’étroitesse du collège électoral des sénateurs représentant les Français établis hors de France : 12 sénateurs étaient élus par 155 grands électeurs, ils le seront désormais par 520. Je déplore que les sénateurs UMP aient aujourd’hui rejeté ce texte alors que les députés UMP s’étaient abstenus vendredi 21 juin.   


Reposant sur la création d’élus de proximité, cette réforme est également une réponse à l’abstention record enregistrée lorsque nos compatriotes sont appelés à voter à l’étranger. Les législatives partielles dans les 1ère et 8ème circonscriptions de l’étranger en ont été récemment encore l’illustration.


Je suis convaincue que l’élection au suffrage universel direct de conseillers consulaires qui se saisiront des sujets intéressant directement  les Français installés l’étranger, permettra à nos compatriotes de se réapproprier l’exercice d’une expression citoyenne.


Là où la droite n’a rien fait pendant 10 ans, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault prend ses responsabilités.

 

 


Partager cet article