Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Conférence ministérielle sur les communautés nationales établies à l’étranger (17 juin 2013)

Partager cet article

 

 

Je réunis à Paris mes homologues du monde entier pour une conférence ministérielle sur les communautés nationales établies à l’étranger.

 

Mon discours d’ouverture ici.

 

 

L’idée de cette première conférence des diasporas m’est venue d’une série de constats que j’ai dressés au fil de des rencontres avec mes homologues étrangers : 

 

– la question des communautés nationales expatriées fait l’objet d’une attention croissante et s’inscrit dans le processus de la mobilité croissante à l’international

 

– la plupart des pays, plus soucieux qu’auparavant de leur diaspora, cherchent à associer aussi étroitement que possible leurs ressortissants de l’étranger à la vie politique nationale

 

– plusieurs ont mis sur pied des systèmes de représentation politique de leurs ressortissants établis à l’étranger ; d’autres pays, qui n’ont rien de tel à ce jour, veulent s’inspirer des modèles existants et conduisent des réflexions dans ce sens

 

– enfin,  les communautés nationales participent de la promotion  des intérêts économiques et commerciaux au-delà de  leurs  frontières.

 

Le cas de la France a valeur d’exemple. Au cours des dernières décennies, notre pays a dû faire face à l’accroissement rapide du nombre de ses expatriés : plus de deux millions aujourd’hui  alors qu’ils n’étaient que 400.000 il y a trente ans. Nos compatriotes établis hors de France sont représentés par Assemblée des Français de l’étranger (AFE) et bénéficient d’une représentation parlementaire complète avec 12 sénateurs et, depuis 2012, 11 députés.   Aujourd’hui les communautés nationales qui vivent à l’étranger constituent un atout important de développement et de rayonnement culturel, économique et d’influence. Le président de la République et le Premier ministre en ont tiré toutes les conséquences en me nommant en juin 2012 ministre déléguée chargée de Français de l’étranger.

 

Je souhaite avec mes homologues procéder à un échange d’informations et de bonnes pratiques, chaque pays représenté faisant part de son expérience et de ses projets. Deux axes seront abordés : la représentation politique et l’expression de la citoyenneté des communautés expatriées dans leur Etat d’origine, d’une part, et le rôle des communautés expatriées dans l’économie de leur pays d’origine d’autre part.

 

C’est la première fois qu’une conférence ministérielle est organisée sur ce thème et  l’initiative française a été particulièrement bien reçue puisque trente pays ont confirmé leur participation à la conférence.  Deux experts prendront part aux travaux : Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherches au CNRS, et Jean-Christophe Dumont, spécialiste des questions migratoires auprès de l’OCDE. 

 

 

En marge de l’événement aura lieu l’inauguration d’une exposition de dessins humoristiques intitulée Vision de l’étranger. Réalisée par Cartooning for Peace, association présidée par le dessinateur Plantu, elle présentera une série de dessins de caricaturistes français et étrangers dans une formule de regards croisés. Cette exposition a bénéficié du mécénat de la Banque Transatlantique, que je remercie.

  

Le 17 juin au centre de conférences ministériel, 27 rue de la Convention, Paris 15ème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article