Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Déjeuner avec les ambassadeurs de la CEDEAO

Partager cet article

Quelques jours avant l’ouverture du sommet de l’Elysée sur la paix et la sécurité en Afrique, j’ai accueilli avec grand plaisir jeudi au Quai d’Orsay les ambassadeurs africains de la Communauté d’échanges économiques d’Afrique de l’ouest (CEDEAO).
Cette région est la plus dynamique du continent avec 6,6 % de croissance en 2012 et une prévision de 7,4 % en 2014. L’adoption d’un tarif extérieur commun, dont l’entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2015, facilitera l’intégration économique des Etats-membres qui font le pari courageux de la convergence et d’un développement commun. Dans ce contexte, les entreprises françaises, nombreuses en Afrique de l’Ouest, s’y développent, créent des emplois et forment des salariés dans le respects des normales sociales, éthiques et environnementales les plus exigeantes. Ce déjeuner entamait une série de rencontres prévues avec les ambassadeurs des pays de la CEDEAO. Cent mille de nos compatriotes vivent en Afrique de l’ouest, seconde destination favorite des Français qui ont fait le choix de l’expatriation.

La sécurité de la zone est également une priorité, notamment pour nos ressortissants sur place. Sur ce point, la médiation des représentants des Etats de cette région remplit son rôle et contribue à désamorcer les tensions. Dans la crise malienne, la CEDEAO a revendiqué et conservé un rôle majeur dans le processus de sortie de crise en suivant une double approche politique et militaire, jusqu’à la conclusion des accords de Ouagadougou. 

Le sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique, qui s’ouvre le 6 décembre, permettra d’échanger plus précisément sur le rôle que l’Afrique de l’Ouest peut jouer dans une situation de crise.

 Retrouvez mon discours aux ambassadeurs des pays de la CEDEAO ici

 


Partager cet article