Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Chine: l’influence française à Wuhan

Partager cet article

Nous avons pu, une nouvelle fois, apprécier la présence et l’influence française à Wuhan dans la province du Hubei. La journée a débuté par la visite de l’usine que Peugeot Citroën a créée en 1992 à Wuhan avec son partenaire Dongfeng sous la bannière DPCA. En Chine, la marque du Lion connaît une croissance de 25 %, et détient 3 % des parts de marché (20 millions de voitures seront vendues cette année en Chine). Le site produit 40 véhicules à l’heure et 750 000 par an.

Je me suis ensuite « échappée » du cortège officiel jusqu’à la « base de vie » des salariés de DPCA, qui vivent à proximité et où leurs enfants étudient à l’école française. J’y ai été chaleureusement accueillie par une trentaine de nos compatriotes, qui sont parfaitement intégrés au tissu local. J’ai goûté aux délicieuses viennoiseries d’un jeune boulanger français de 27 ans chez qui je me suis rendue : un petit bout de France et de son art de vivre dans une mégapole de 9 millions d’habitants… La matinée fut conclue par une rencontre avec la communauté française de Wuhan, où j’ai eu de nombreux et fructueux échanges avec nos compatriotes. Tous m’ont dit leur attachement à la France et se sont félicités de l’annonce de la mise à disposition gracieuse d’un terrain par les autorités  locales, afin d’y construire un nouvel établissement scolaire français.

La journée s’est poursuivie par une rencontre avec les étudiants de la célèbre université de Wuhan, lovée dans un magnifique parc sur les hauteurs de la ville et avec laquelle la France a nouée des relations depuis plus de trente ans. L’université y accueille depuis 2000 l’Alliance française, qui forme chaque année des centaines d’étudiants chinois candidats à un parcours universitaire dans l’Hexagone. Ce fut une joie pour notre délégation de partager leur enthousiasme et leur amour de la langue française. Les étudiants de la filière médicale francophone étaient dans le même état d’esprit.

La journée s’est conclue par l’entretien entre le Premier ministre et Li Hongzhong, Secrétaire du Parti de la province du Hubei. Ce fut l’occasion de parler « développement durable urbain », qui constitue l’un des grands et nouveaux chantiers de coopération entre nos pays dans le cadre du « partenariat « stratégique global ». La Chine sait que son développement doit désormais être plus respectueux de l’environnement et du cadre de vie. Décidés à lutter de concert contre le réchauffement climatique, animés par la volonté de bâtir des villes moins énergétivores et mus par la nécessité d’être innovants et précurseurs, nos deux pays ont décidé de coopérer. C’est un partenariat gagnant/gagnant qui se dessine, et qui aura des répercussions très positives en termes d’emplois en France.

 


Partager cet article