Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Pitoyable manoeuvre de l’UMP qui stigmatise les Français de l’étranger

Partager cet article

Une fraction du groupe l’UMP à l’Assemblée nationale, sans doute trop absorbée par ses luttes intestines pour saisir encore les réalités du monde, a cru subtilement ouvrir un nouveau front contre le gouvernement en appelant de ses vœux la création d’une commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives de France entre 2004 et 2014". Initiée par M. Chatel, député de la Haute-Marne, cette pitoyable manœuvre ne s’est pour l’instant attirée que les remarques désobligeantes de deux de deux députés de l’UMP, MM. Lefebvre et Mariani, députés des Français établis hors de France. Ces derniers savent bien en effet que, présenté sous cette forme, un tel débat ne reflèterait en rien la réalité de nos compatriotes de l’étranger. A vrai dire, je ne suis guère surprise de cette initiative malveillante à l’endroit des Français établis hors de France de la part d’un parti politique qui a demandé la perte de la nationalité française pour ceux de nos compatriotes de l’étranger qui ne paient pas d’impôt en France ou s’est exprimé en faveur de la suppression de la double nationalité. J’appelle les députés de bonne foi, soucieux de ne pas stigmatiser leurs compatriotes établis hors de nos frontières, à ne pas se laisser abuser par des clichés obsolètes et à ne tomber ni dans le piège politique ni dans l’erreur d’analyse.

Le 3 avril prochain, j’organise à Paris une conférence ayant pour titre Les Français à l’étranger : un atout pour la France, qui apportera de cette réalité une vision plus lumineuse. Monsieur Chatel est naturellement invité.

 


Partager cet article