Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Audition de M. Fayez Tarawneh, chef de la cour royale hachémite de Jordanie, par la Commission des Affaires étrangères du Sénat

Partager cet article

La Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a auditionné hier chef de la cour royale hachémite de Jordanie, M. Fayez Tarawneh.

La Jordanie est un pays sous tension (économique, sociale, sécuritaire) en raison de sa grande générosité à l’égard des réfugiés syriens et irakiens. Des tensions sur les ressources naturelles et notamment l’accès à l’eau sont par ailleurs notables.

Le pays compte à présent 1,4 million de réfugiés syriens dont une infime minorité se trouve dans les camps, notamment celui de Zaatari que j’avais visité lors de mon déplacement au Moyen-Orient fin septembre 2013. J’avais pu y constater l’implication des militaires et des ONG françaises qui font sur place un travail reconnu, de grande qualité, dans des conditions éprouvantes.

L’aide internationale n’est de toute évidence pas à la hauteur des besoins. La communauté internationale doit continuer à protéger ce pays qui reste un havre de paix dans une région très instable. La France doit continuer à s’engager auprès de ses amis jordaniens par le biais de projets concrets tels que l’aide à l’éducation, la construction de puits visant à améliorer l’accès à l’eau.

J’ai félicité lors de cette audition M. Fayez Tarawneh pour le rôle humanitaire joué par son pays et pour la grande générosité dont les Jordaniens font preuve depuis longtemps.

Enfin, j’ai eu plaisir à retrouver à l’occasion de cette audition M. Makram Mustafa Queisi, Ambassadeur de Jordanie en France, que j’avais rencontré à Amman avant qu’il ne soit nommé. 


Partager cet article