Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Colloque « Le monde à travers l’asile » organisé par l’OFPRA à l’Institut du monde arabe (23 juin 2014)

Partager cet article

La notion d’asile doit être comprise dans son acception la plus large puisqu’il était question ce matin au colloque "Le monde à travers l’asile", non seulement de l’asile politique, mais aussi de celui des femmes qui sont menacées de mariages forcés dans leur pays et veulent le fuir, et des homosexuels qui sont persécutés.

Souvent, les communautés exilées reproduisent l’attitude de leur pays d’origine si bien que le demandeur d’asile se retrouve souvent en situation d’exclusion par rapport à sa communauté d’origine en France. D’où l’importance d’avoir des structures d’accueil qui puissent soutenir des gens très seuls.

Il a été longuement question ce matin des persécutions liées à l’orientation sexuelle des personnes. Quatre-vingt pays condamnent l’homosexualité par la loi. La France ne peut pas accueillir tous ceux qui sont persécutés chez eux (on estime, par exemple, qu’il y a entre 10 et 50 millions d’homosexuels en Chine) mais elle peut se fonder sur la défense de ces droits pour qu’ils soient reconnus et que les personnes persécutées puissent changer la perception de leur pays d’origine plutôt que s’en échapper. C’est pourquoi il est très important de soutenir aujourd’hui les activistes dans leurs actions collectives. C’est un combat juste dans lequel la France doit s’impliquer pour aider ces millions d’individus à rester dans leur pays.


Partager cet article