Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Francfort, une ville à découvrir

Partager cet article

 Francfort

 

Deuxième étape incontournable de mon déplacement en Allemagne :  Francfort. Ville qui attire aussi de nombreux Français notamment des financiers auprès de la Banque centrale européenne, cette ville de la banque dont Huysmans disait déjà qu’elle était celle d’un marquis de Carabas, cette ville des chercheurs, des jeunes entrepreneurs et aussi celles et ceux tombés amoureux d’un cadre de vie exceptionnel. Les Français s’installent dans la durée et aujourd’hui 40% des inscrits sont binationaux.

J’ai eu l’occasion de participer à de nombreux échanges sur l’emploi avec mes interlocuteurs. Athena /Emploi-Allemagne, en partenariat avec le Consulat,  organise ainsi des rencontres thématiques entre candidats à l’emploi et des entreprises. Les jumelages sont nombreux mais les Français viennent moins que les Allemands qui se déplacent en France ce qui leur fait dire "qu’on les aime moins qu’ils ne nous aiment". La polémique sur la suppression des classes bi-langues n’y aide pas. Le dynamisme économique permet à Atout France de faire une belle promotion des régions françaises qui attirent nos amis allemands. Aurélia Berger m’a présenté son équipe qui agit dans tous les secteurs. Belle présence française grâce à eux dans un domaine central entre nos deux pays qui est celui des échanges. Pendant la rencontre "Economie" organisée par la Consule générale, Sophie Laszlo, nous avons beaucoup échangé sur les systèmes administratifs et leur complexité, les modèles sociaux auxquels se conforment surtout les femmes, la fiscalité et le droit du travail. Mes interlocuteurs m’ont rappelé combien il est important de ne jamais oublier « l’humain » dans sa préparation à la mobilité.

La préparation juridique et fiscale ne suffisent pas pour les PME. La rencontre avec la communauté française m’a confirmé ce que j’avais senti, ressenti, tout au long d’une journée bien remplie puisque je suis allée jusqu’à Mayence visiter l’Institut français. Dynamisme, besoin de langue et culture françaises assurés aussi par le lycée Victor Hugo, le centre de recherche historique l’IFHA à l’université Goethe ainsi que FdM/ADFE qui organise depuis plus de 30 ans des rencontres pour enfants dans ses centres d’Animation Enfantine. Un déjeuner de travail avec les conseillers consulaires qui pouvaient être présents – Anne Henry-Werner, Octave Procope-Mamert, Odile Auvray et l’ancien conseiller AFE  Daniel Ollagnier – nous a permis de revenir sur le rôle du conseil consulaire et la place des élus dans l’action locale menée au service de nos compatriotes.

Et puis, la visite ne serait pas complète sans les retrouvailles avec les amis pour parler de tout, autour de Lionel Richard ainsi que les amies venues du Palatinat : Sidonie Müller, Elisabeth Barg et Béatrice Grossmann.              

 


Partager cet article