Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Mon déplacement à Lisbonne (18 mai 2015)

Partager cet article

 LISBONNE

Une visite peut-être courte mais intense à Lisbonne que j’ai retrouvé avec bonheur deux ans plus tard pour seulement 24 heures.

J’ai enchaîné les réunions afin de pouvoir repartir avec une vision la plus juste possible de la nouvelle situation économique et sociale de ce pays-ami. Les échanges de population sont très importants; nos positions convergent en matière de politique étrangère; l’attirance culturelle est réelle et la reprise économique est claire avec l’implantation de PME françaises, entre autres, qui contribuent notamment à la baisse du chômage et la reprise de la croissance.

Près de 50 lignes aériennes françaises desservent les deux aéroports.

Les dix Alliances françaises et le lycée français contribuent au maintien de l’apprentissage de la langue même si celle-ci est en perte de vitesse et méritent que l’on fasse des efforts pour la renforcer.

La fête du cinéma, " Goût de France" en mars dernier, le débat citoyen prévu le 6 juin prochain, la fête de la francophonie sont autant d’événements qui s’inscrivent dans la vie culturelle portugaise et contribuent à ce dialogue continu que nous souhaitons entretenir. La Chambre de commerce ainsi que les conseillers du commerce extérieurs sont aussi très actifs dans la promotion des entreprises mais également de la langue. Le projet " la langue qui fait la différence" s’inscrit parfaitement dans le multilinguisme dont nous devons faire la promotion et au coeur duquel se trouve le français. De belles initiatives comme la remise de trophées aux entreprises qui exportent et l’évènement économique sur le thème cette année du retour des investissements en Europe contribuent à la dynamique de relance du pays grâce à une confiance retrouvée. Il est dommage qu’Atout France ait quitté le Portugal. Il faut espérer que l"ibérisation" qui fait de Madrid la capitale régionale n’oublie pas les atouts de Lisbonne !

Le sort de l’Instutut français a été au centre de nos discussions. L’émotion suscitée par l’annonce de sa fermeture tant au sein de la communauté française que parmi les Portugais montre bien l’importance accordée à notre culture. Nous devons réfléchir à la place de ce pilier de notre présence et de notre rayonnement au Portugal. La concertation est essentielle pour un sujet aussi sensible et surtout beaucoup de pédagogie est nécessaire pour expliquer notre projet. 

Les associations ainsi que les quatre élus consulaires connaissent parfaitement les problématiques qui intéressent et touchent directement les Français du Portugal. Beaucoup d’ailleurs ont la double nationalité. Le rôle du conseil consulaire à cet égard est central.
Enfin une communauté de plus en plus importante est celle des retraités. Venus chercher le soleil et une meilleure qualité de vie leurs représentants ont avoué être venus chercher des avantages fiscaux mis en place pour les attirer tout en  restant attachés à leur pays.

Partager cet article