Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Une soirée en l’honneur des grands-mères de la place de mai

Partager cet article


 

 L’Ambassade d’Argentine  à Paris a organisé une soirée en l’honneur des Grands-mères de la Place de Mai.

J’ai eu le plaisir et l’honneur d’y rencontrer la Présidente et Fondatrice Madame Estella de Carlotto.

 

 

Ce mouvement est né en Argentine suite à l’enlèvement, par la dictature, de bébés, enfants et petits-enfants d’opposants politiques. Leurs parents étaient des étudiants, des syndicalistes, des idéalistes épris de justice sociale. Ils étaient jeunes, la plupart entre 18 et 20 ans, et bon nombre d’entre eux avaient des enfants en bas âge. Ceux-ci se sont ajoutés à la liste de tous ceux qui s’opposaient au régime en place.

 

 

Dès le début de leur lutte, les Abuelas ont précisé que tant l’enlèvement des adultes que celui des enfants, répondait à un plan bien établi. En enlevant les enfants, on « enlevait » le présent, en enlevant les petits-enfants, on essayait d’enlever le futur. Elles ont compris également que l’enlèvement de ces enfants deviendrait, à la longue, un problème pour l’ensemble de la société.

 

C’est pour cela que leur action s’est inscrite dans la durée. Jusqu’à aujourd’hui, elles retrouvent les membres de leurs familles disparus.

Ce mouvement pacifique continue à servir de modèle pour d’autres qui ont subi le même sort.

 

 

 

 


Partager cet article