Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Compte-rendu du Conseil d’Administration de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger du 24 novembre 2015

Partager cet article

J’ai assisté le 24 novembre dernier au Conseil d’Administration de l’AEFE avec le député Christophe Prémat et ma collègue Claudine Lepage. Présidé par Anne-Marie Descôtes, le Conseil d’Administration a délibéré sur un grand nombre de points budgétaires ainsi que les projets immobiliers de Pékin, Londres et Pondichéry après les points d’actualité. Nous avons débuté la réunion avec la réforme du collège, le développement durable dans les lycées français, le point d’étape de l’élaboration du contrtat d’objectifs et de moyens et un point d’actualité juridique.   Pour 2016, le budget de l’AEFE a baissé de 3,4% quand l’ensemble des opérateurs publics voit leur budget diminué de 4%. Si les efforts demandés sont compréhensibles cette baisse envoie un signal très négatif aux familles .Pendant trois ans le budget des bourses scolaires a augmenté de 10 millions par an, donnant ainsi une visibilité pour une aide à la scolarité sur un cycle complet. La baisse des crédits est dûe à la non utilisation de ceux ci l’année dernière. En effet une augmentation des frais de scolarité moins importante parce que calée sur l’inflation, une augmentation de 2% dans les EGDs, le plafonnement maintenu aux Etats Unis et une demande moins forte ont résulté en un surplus de crédits. Ceux ci augmentaient de 8%.

Quand on ajoute une auto-censure de certains postes on comprend aisément la non-utilisation des enveloppes allouées. J’ai protesté, avec mes collègues parlementaires des Français de l’étranger,  contre de telles économies demandées à l’Agence qui maintient un réseau de qualité dans un contexte budgétaire contraint.  C’est pourquoi je me suis abstenue lors du vote sur le budget initial de l’exercice 2016.

 

 


Partager cet article