Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Mon déplacement à Alger

Partager cet article

Alger la Blanche est toujours aussi belle quelle que soit la saison. Je la retrouve toujours avec le même plaisir. Un long entretien avec l’ambassadeur Bernard Emié ainsi que le magistrat de liaison m’apporte les réponses aux nombreuses questions que j’avais "réunies" en ce début d’année où la situation politique, économique et sécuritaire est pleine d’incertitudes tout particulièrement autour du pourtour méditerranéen. La seconde réunion de la journée, avec Meriem Bellala présidente de SOS Femmes en Détresse, me permet de constater que le combat des femmes est le même partout. Ici comme ailleurs, l’engagement au quotidien auprès des victimes de violences est essentiel pour leur offrir un hébergement et le soutien nécessaire à leur insertion dans un environnement dont elles ont été parfois exclues.

C’est à la fois la promotion sociale de la femme et un combat idéologique qui doivent être menés pour aller vers plus d’égalité. Et puis chaque déplacement me permet de revoir les amis Benedicte, Zafira, Mehdi, Rostam et Hédi pour parler avec eux de leur vie quotidienne, de la politique intérieure française qu’ils suivent autant que la politique algérienne. Ces débats me permettent de comprendre ces bi-nationaux qui comme le disait Albert Camus "n’ont jamais eu à choisir entre leur père et leur mère". Ils assument d’être attachés à leurs deux pays qu’ils connaissent parfaitement. Ils sont autant de relais très forts, indispensables dans chacun de leurs domaines d’activité que ce soit l’architecture, le conseil, les affaires, l’éducation, la culture, l’insertion professionnelle.

La réunion des conseillers consulaires  Fwad Hasnaoui, Françoise Aberkane et Karim Dendene et présidents d’associations pour Français du Monde ADFE Hédi Daoud, pour l’UFE Blandine Donot, pour l’association in Memoriam Robert Khitmane, l’association de solidarité AFSA Nicole Barcelo pour Alger Accueil Virginie Abbas-Terki, autour de l’ambassadeur et de ses chefs de services me permet ensuite de balayer un grand nombre de sujets (Ecoles françaises, accès à la Caisse des Français de l’Etranger, bourses universitaires, Formation professionnelle, sécurité sociale des Français, etc.). 

L’engagement des élus consulaires et présidents d’associations auprès de leur communauté apporte des éléments essentiels à notre poste diplomatique. Il l’aide à mieux répondre aux besoins des Français.

 


Partager cet article