Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Les femmes et le climat : déplacement à Marrakech dans le cadre de la COP 22

Partager cet article

Nous saurons si l’Accord de Paris est véritablement un succès quand les pays qui l’ont signé passeront à l’action. La prise de conscience semble universelle même si l’élection de Donald Trump a suscité un certain trouble, au vu de ses déclarations de campagne, et a été au centre de nombreuses discussions.

Il faut espérer que si certains dirigeants décident de ne pas l’honorer leurs populations se mobiliseront pour répondre au défi climatique.

   

Il est aujourd’hui prouvé que le dérèglement climatique constitue une menace majeure pour le vivre-ensemble, la paix dans le monde et l’avenir même de l’humanité sur Terre. Il est donc de la responsabilité de tous de le combattre. Les premières victimes sont les femmes. Ce sont aussi elles qui possèdent le pouvoir d’y faire face en lançant une dynamique intergénérationnelle pour transmettre les bonnes pratiques écologiques et en adoptant, dès à présent, un comportement éco-responsable. Seule une attitude volontariste pour changer les habitudes de consommation excessives et destructrices des ressources, changer les comportements attentistes et égoïstes nous permettra de rompre avec le cycle infernal dans lequel nous sommes. Pour cela il est essentiel que les femmes puissent avoir accès à l’éducation et qu’elles participent au processus décisionnel. Alors dans la suite des rencontres d’Essaouira et de Skhirat auxquelles j’ai participé Michèle Sabban, présidente du R20 (association regroupant les 20 plus grandes Régions ou Etats fédérés du Monde), a organisé avec la Ministre Hakima El Haité et Salaheddine Mezouar le sommet " Femmes leaders et transformation globale". L’objectif de cette réunion de haut niveau était de rassembler les femmes influentes, Présidentes, Premières Dames, ministres, maires, parlementaires, chefs d’entreprises, ONGs afin de faire travailler ensemble les différents réseaux d’influence pour promouvoir et accélérer les engagements des Accords de Paris.

 

Les intervenantes – et quelques intervenants ! – ont parlé avec leur cœur et j’ai quitté Marrakech en étant convaincue que le monde de demain se dessine au Maroc et plus généralement en Afrique. Ce continent nous démontre que l’on peut concilier développement économique et lutte contre le dérèglement climatique. L’engagement dans l’éolien et le solaire va changer la vie des populations.

En marge de cette conférence internationale à laquelle le président de la République participait, ce dernier – accompagné de nombreux Ministres – a rencontré la communauté française. Ce fut l’occasion pour nos conseillers consulaires du Maroc Bérangère El Anbassi, Martine Rebecchini, Khadija Belbachir, Guy Boulet, Catherine, mais aussi Christine, Loris et Eliane de pouvoir échanger brièvement avec lui.

 

 


Partager cet article