Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Je continuerai à me rendre à l’Unesco

Partager cet article

A l’heure où le Président américain, Donald Trump, décide de quitter l’Unesco, il me semble important de vous rappeler les missions de cette institution.

Fondée en novembre 1945, elle a pour but d’œuvrer pour une meilleure éducation dans le monde pour nos enfants, et à valoriser les sciences et la culture.

Le départ fracassant des Etats-Unis et d’Israël se rattachent, semble-t-il, au fait que les origines juives de la ville d’Hébron, récemment classée au patrimoine mondial de cette même institution, n’aient pas été mentionnées.

Nous ne pouvons que le regretter car l’Unesco a besoin de ces deux pays et réciproquement, surtout quand on sait que le but premier de l’UNESCO est l’établissement de la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité.

J’étais invitée en début de semaine à une exposition culturelle relative à l’Arabie saoudite avec mon amie Michèle Sabban et en compagnie de M. Teisseire pour manifester notre soutien au multilatéralisme et à la culture moyen-orientale.


Partager cet article