Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Apprentissage, les ultra-marins ont eux une Ministre qui se soucie de leur avenir. Quid des Français de l’étranger ?

Partager cet article

Annick Girardin, Ministre des Outre-mer, vient de lancer de nouveaux objectifs pour le service militaire adapté, système d’insertion professionnelle avec encadrement militaire pour les Outre-mer. Elle a déclaré vouloir inscrire ce dispositif dans l’alternance et la formation qualifiante.

Ce SMA a pour objectif de pouvoir accueillir 6 000 bénéficiaires et permettra une mobilité inter-outre-mer. Je salue ce dispositif qui va pouvoir bénéficier à de nombreux jeunes.

Néanmoins, je m’étonne qu’une telle mesure ne soit pas offerte à nos compatriotes résidant hors de France. Ils ont les mêmes besoins et pourtant même la journée d’appel qui les réunissaient et permettaient aux postes diplomatiques de recenser nos jeunes a été supprimée par faute de moyens.

Alors qu’on nous annonce une série de réformes sur la représentation politique, réformée en profondeur il y a tout juste trois ans, de l’A.E.F.E. dont l’avenir est remis en question par la coupe de 33 millions d’euros, de l’Alliance Française dont le conseil d’administration de la Fondation vient de démissionner après avoir déposé le bilan, de l’Institut Français auquel on a coupé les moyens et que l’on propose de fusionner avec l’Alliance Française, il est difficile de distinguer la stratégie derrière tout cela.

Doit on vraiment tout casser afin de rebâtir partout ?

Allez, Monsieur le Secrétaire d’Etat, nous vous attendons sur des actions concrètes envers nos jeunes, les discours ne suffisent pas !


Partager cet article