Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Projet de loi orientation et réussite des étudiants, un texte perfectible

Partager cet article

Alors que le dispositif Parcoursup est déjà en place depuis quelques semaines, le gouvernement présente actuellement au Sénat le projet de loi orientation et réussite des étudiants.

J’avais proposé deux amendements pour améliorer le texte en faveur des Français de l’étranger, le premier portait sur une demande de dématérialisation totale de l’envoi des dossiers D.S.E. (bourses et logement) pour les lycéens français résidant hors de France. En effet ce document transite par les consulats avant d’être envoyé par voie postale au C.N.O.U.S.

Ce dispositif pénalise nos compatriotes vivant à l’étranger qui souhaitent poursuivre leur cursus universitaire dans l’Hexagone dont les demandes arrivent trop souvent hors délais à cause d’une poste défaillante dans leur pays.

Mon second amendement portait sur la création d’une troisième catégorie de bénéficiaires de bourses en faveur des Français de l’étranger. A ce jour, les dossiers de bourse sont instruits avec un système de points de charge, avec une première catégorie de lycéens voulant étudier à proximité de leur domicile, une deuxième pour ceux voulant étudier à 250 kilomètres de chez eux.

Ainsi, il me semblait légitime de demander que soit créée une troisième catégorie pour les lycéens français résidant à l’étranger car ce n’est pas la même chose que de demander une aide pour aller étudier à Lyon quand on habite Lille que lorsqu’on réside à Canberra.

Malheureusement ces deux amendements ont été rejetés.Néanmoins, j’en ferai la demande directement à la Ministre car la simplification des démarches administratives est un axe que je continuerai à défendre au quotidien.

In fine, le groupe socialiste estime que la version du texte a été durci par la droite sénatoriale et s’opposera à l’adoption de ce texte lors de son adoption.

Retrouvez ici le texte du Communiqué de presse du groupe socialiste sur ce Projet de loi :


Partager cet article