Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Congrès du PS : renaissance et résistance

Partager cet article

Samedi 7 avril et Dimanche 8 avril, j’ai assisté au 78ème Congrès du Parti socialiste, à Aubervilliers. Olivier Faure a été élu Premier secrétaire. Ce Congrès a été marqué par la volonté de remettre le parti au travail et proposer une vision de la société française qui n’est pas celle portée par Emmanuel Macron et encore moins par les mouvements d’extrême droite. Ce rassemblement a aussi été celui de l’espérance pour reconstruire notre parti et porter une alternative à gauche.

Un millier de militantes et militants de France, des Outre-mer, de l’étranger étaient au rendez-vous. J’ai été heureuse de voir notre nouvelle Première fédérale de la FFE, Cécilia Gondard, animer nos débats. J’ai longuement discuté avec les représentants de la FFE venus nombreux. Ce fut aussi l’occasion de rencontrer les partis socio-démocrates européens et internationaux, pour échanger sur les situations politiques, en Albanie, au Kosovo, en Tunisie, en Angleterre, en Palestine, au Japon, en République Centrafricaine etc…

J’ai participé à la réunion sur l’égalité entre les femmes et les hommes organisée par Géneviève Couraud, Présidente de l’Assemblée des femmes, en présence de Laurence Rossignol, Sénatrice de l’Oise,  et ancienne Ministre des droits des femmes, Georges Pau Langevin, députée de Paris, de Ségolène Neuville, conseillère générale des Pyrénées orientales, Isabelle This Saint Jean, secrétaire nationale, Luc Carvounas, député du Val de Marne, Karine Claireaux, maire de Saint Pierre, et des militantes et militants  venus de toute la France. Nous avons travaillé à une feuille de route pour faire de notre parti une organisation réellement féministe et permettre aux femmes d’accéder à toutes les responsabilités. Le Premier Secrétaire a d’ailleurs annoncé qu’il serait intraitable avec le sexisme. Pour cela il mettre en place un dispositif complet, de formation, d’écoute, de veille, et de riposte contre toutes les violences faites aux femmes.

Dans son discours de clôture, Olivier Faure, a rappelé les principes de notre République, la fraternité face aux mouvements sociaux, la laïcité comme garantie contre toutes les discriminations et l’égalité entre les femmes et les hommes.

Retrouvez ici le discours du Premier secrétaire: http://www.parti-socialiste.fr/congres-daubervilliers-retrouvez-discours-dolivier-faure/


Partager cet article