Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Mon déplacement au Cap Vert

Partager cet article

Je suis partie pour un périple de cinq jours, trois îles du Cap-Vert, en compagnie d’Amandine Clavaud, chargée de mission à la Fondation Jean Jaurès. Notre mission était celle de multiplier les rencontres bilatérales politiques mais également avec les associations de femmes en ce mois de mars de célébration de la femme capverdienne. Madame Eltevina Teque, chargée de l’élaboration d’un programme très riche, nous a accompagnées pendant tout le déplacement ainsi que la députée Ana Paula Moeda. J’ai découvert un pays qui est à la fois africain et européen, métissage complet de cultures et de modes de vie. Ces îles ventées, à la luminosité extraordinaire en ce mois de mars quand on débarque de Paris nous offre à la fois les couleurs venues du continent, la joie de vivre des pays du sud et la langue et la culture portugaises. 

 

Dès notre arrivée nous avons rencontré Linda Peixoto, jeune femme d’affaires qui a investi dans l’hôtellerie avant d’aller rendre visite au musée d’Almicar Cabral. Après un rapide tour de ville qui nous a amenées jusqu’à l’Ambassade de France pour rencontrer madame Carole Blin, première conseillère, nous sommes allés au siège du PAICV pour un échange avec sa présidente Janira Hopffer Almada.

 

Notre « guide » Eltevina Teque nous a proposé d’assister au lancement de la campagne de la lutte contre les violences faites aux femmes. Signature d’un accord d’affichage et défilé de femmes membres des forces de sécurité. Nous avons enchainé par de multiples rencontres avec des femmes en charge d’ONG ou d’associations et des femmes d’affaires. La visite de la vieille ville de Praia nous a rappelé le passé colonial de ce pays et la cruauté de l’esclavage. Trop courte visite à l’école française du réseau AEFE dont seul le primaire est homologué mais qui grandit sous la demande des parents. Rencontre avec les enseignants en compagnie de la directrice Magaly Prouteau et de Graziella Neves-Forte Canihac, attachée de coopération et d’action culturelle. Je suis enfin intervenue sur la participation des femmes en politique et dans les organes de décision dans une conférence qui a rassemblé près de deux cents personnes à l’assemblée nationale. Quelques anciens ministres et parlementaires et surtout des militants féministes nous ont posé de nombreuses questions pour un débat passionnant.

   

La statue de Cesaria Evora nous a accueillies à l’aéroport de Mindelo en compagnie des présidentes d’association de femmes locales. Après la visite du siège du groupe carnavalesque « Vent d’Orient » pour admirer les magnifiques costumes fabriqués par les femmes du quartier nous avons visité l’entreprise Maravento de conditionnement de poissons. Plus de 800 femmes travaillent, debout pendant 8 huit par jour, dans cette usine du groupe Ubago, un des plus grands employeurs de l’île.

    

 Nous sommes ensuite allées à l’Alliance Française pour rencontrer l’équipe de direction, Jaqueline Sena Silva notamment et visiter le bâtiment, seule présence française après la fermeture de l’Institut français.

 

Après la culture, de retour au politique avec la visite au siège du PAICV de Sao Vicente et une longue discussion avec le Vice-président Julião Valera et la présidente de la délégation aux femmes Fatima Balbina Lima. Une nouvelle table ronde nous attendait sur le thème de la place des femmes dans les instances décisionnelles avant une soirée au programme culturel musical et un concours de « catchupa », plat traditionnel capverdien.

Dernière île et étape de notre voyage l’île très surprenante de Santo Antao qui se démarque des autres par un havre de verdure. De nombreuses rencontres avec des femmes de tout milieu, engagées pour faire vivre leur famille, qui se battent comme partout pour réussir. Retour à Praia pour rencontrer notre Ambassadeur Olivier Da Silva que j’ai eu grand plaisir de retrouver pour un petit-déjeuner de travail avec des représentants de la communauté française, Madame Carole Blin, Adjointe au Chef de Poste, Monsieur Serge Largeron et Catherine Dubois, entrepreneurs et propriétaires de l’auberge o Jardim do vinho, M. Christophe Etienne, représentant Agence Française de Développement et son épouse Laura, M. Denis Kope, Consultant ELECTRA, M. Kamal Hojeige, PDG du Groupe Khym Négoce, M. Bruno et Maria Aldana, entrepreneurs et propriétaires de la Boucherie française "Chez Bruno".  Ils apportent tous leur expertise et savoir-faire dans un pays où ils ont tous choisi de s’installer dans le temps.


Partager cet article