Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Mon déplacement à Pékin

Partager cet article

La Chine fait partie de ces pays où les changements sont nombreux. Le premier est l’amélioration notable de la pollution dans la ville de Pékin et le deuxième une ville plus policée encore avec la mise en place des crédits sociaux, système de notation des citoyens, fondé sur les données dont dispose le gouvernement à propos de leur statut économique et social.

J’ai eu le plaisir de retrouver notre Ambassadeur, Jean-Maurice Ripert et son équipe à mon arrivée et juste avant mon départ afin de balayer les questions qui intéressent notre communauté française ainsi que notre relation bilatérale. Ces rencontres sont essentielles à la préparation des rendez-vous, notamment avec la vice-présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale Populaire, madame Fu Ying. Accompagnée du chef de cabinet, Guillaume Josso, nous avons abordé nos échanges bilatéraux, les tensions avec les Etats-Unis et le Brexit.

J’ai ensuite rencontré nos conseillers consulaires Benjamin Devos et Françoise Onillon avec Olivier Richard, Ministre conseiller et Philippe Righini, consul général pour parler de nos intérêts français présents en Chine.

Avant la réunion de travail au lycée français international de Pékin et la rencontre avec l’équipe de direction et les représentants des personnels nous avons, avec Jean-Yves Coquelin – Conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle – visité l’entreprise de Monsieur Devos, bel exemple de ces réussites de nos entrepreneurs français dont nous sommes tous très fiers d’autant qu’ils valorisent, par leurs activités, nos savoir-faire et nos traditions. Dans ce cas c’est la boulangerie et la pâtisserie.

La visite et le long entretien avec les personnels du lycée m’ont permis à la fois d’avoir une idée précise des problématiques que rencontrent à la fois la direction et les personnels dans la gestion de cet établissement mais également de répondre aux nombreuses questions sur l’avancée des réformes annoncées et faire le point sur la réforme du baccalauréat et sa mise en place sur le terrain.

J’ai terminé cette visite-éclair par la rencontre, autour du conseiller consulaire Albert Misse, et les amis de Français du Monde-ADFE, Michel, Antoine, Marc, Franck, Francois, Ronan et Guillaume pour parler de leur vie à Pékin et de politique française qu’ils suivent à plus de 8 000 kilomètres.


Partager cet article