Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Communiqué de presse de la FFE “Crise du Covid-19 : unité, solidarité, transparence”

Partager cet article

Je soutiens l’approche de la Fédération des Français à l’étranger (FFE) à la fois humaniste et pragmatique. S’il est certes important que notre démocratie vive, notre priorité actuelle doit être la sécurité de nos concitoyens où qu’ils se trouvent.

Une députée de la majorité nous a annoncé, lors d’une réunion téléphonique, que son groupe ferait tout pour que les élections consulaires aient lieu en juin prochain.

Or il n’est pas raisonnable aujourd’hui de s’attacher à un calendrier alors que nous n’avons aucune visibilité sur l’évolution de la pandémie. Nous suivrons l’avis que rendra le comité de scientifiques le 23 mai prochain avec beaucoup d’attention. Nous devrons alors, si les élections municipales sont maintenues en juin, évaluer la situation dans notre circonscription « monde » pour voir si les élections consulaires pourront se tenir. La seule certitude est que les six sénateurs représentants les Français de l’étranger renouvelables en 2020 le seront avec l’ensemble des sénateurs appartenant à la même série. Il serait donc sage d’attendre la publication de nouvelles ordonnances, qui remplaceront sans nul doute l’ordonnance du 25 mars (cliquez ici pour lire l’ordonnance).

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse de la FFE :

***

CRISE DU COVID19 : UNITÉ, SOLIDARITÉ, TRANSPARENCE

La situation sanitaire mondiale doit guider l’ensemble des décisions relatives aux Français.e.s de l’étranger, qu’il s’agisse de rapatriement ou d’accompagnement quotidien. La priorité est de garantir la sécurité sanitaire de nos concitoyens. Tout le reste est secondaire. 

Si la question du report du second tour des municipales dépend de la situation sanitaire d’un pays, la France, celle du report des élections consulaires doit s’appuyer sur une évaluation précise et objective de la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 dans 190 états dans le monde, en intégrant notamment les différences de saison entre les hémisphères. 

Aussi, nous demandons aujourd’hui que priorité soit donnée à l’évaluation de la situation sanitaire dans le monde et de la capacité des Etats de résidence à faire face à la pandémie. Il s’agira de pouvoir déterminer le niveau de risque auquel nous exposons le personnel du Ministère des Affaires étrangères ainsi que les électeurs lors des scrutins car, dans l’immédiat, la situation sanitaire ne permet pas de garantir une expression démocratique sans risques pour les citoyens. 

Rappelons également que le vote par internet, complexe et excluant de facto ceux n’ayant pas d’accès courant à un ordinateur ou à Internet, ne saurait se substituer au vote à l’urne. Mais ce dernier ne doit pas mettre en danger la sécurité sanitaire de nos compatriotes. La session de l’Assemblée des Français de l’Etranger a été annulée au dernier moment et le report des élections consulaires vient d’être également annoncé. Nous saluons ces sages décisions. 

Les données épidémiologiques, publications scientifiques et rapports des comités d’experts sur lesquelles reposent ces décisions doivent être publiés. La transparence est un pré-requis pour associer responsables et partis politiques à la prise de décision, et la bonne information de nos concitoyen.ne.s. 

Enfin, soulignons l’engagement exemplaire des agents du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, à Paris et partout dans le monde. 

Comme depuis le début de cette crise, nous ferons bloc avec l’ensemble de nos élus et de nos militant.e.s. Nous sommes aux côtés de nos concitoyens à l’étranger, dans cette lutte contre le COVID-19. 


Partager cet article