Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Lutte contre le plastique, un grand pas en avant

Partager cet article

Lors de l’examen du texte de la PPL, présenté par notre collègue Angèle Préville, j’ai salué sa ténacité qui nous a permis d’aborder un sujet qui non seulement nous concerne tous, mais est hautement consensuel puisqu’il a été voté à l’unanimité. L’utilisation et donc la présence partout du plastique produit une pollution à laquelle nous participons activement. Il fait partie de nos vies sous toutes ses formes. Mais si nous le touchons, nous n’avons pas forcément envie de le consommer, comme cela est malheureusement le cas.

J’ai soutenu cette PPL et étais présente pour le débat, car je pense qu’il n’y a pas de fatalité à retrouver des particules dans l’air au sommet du Pic du midi ni dans l’eau et la nourriture que nous absorbons. Cela vaut également pour les oiseaux et les animaux.  Ce texte aborde notamment la question des tissus. Il est temps de dénoncer la mode qui consiste à acheter un vêtement, le porter une seule fois puis le jeter. De même pour les contenants à l’utilisation unique qui pourraient facilement être nettoyés et réutilisés mais, par facilité, nous ne le faisons pas ou comme cela est trop souvent le cas parce que nous ne pouvons pas nous offrir des contenants pérennes. 

Ce débat a été l’occasion de nous placer face à nos responsabilités dans une pollution à laquelle nous contribuons quotidiennement par nos gestes, par nos choix certainement pas de façon intentionnelle. Il ne s’agit pas de nous placer dans une démarche de culpabilisation collective mais utiliser ce texte et ce qu’il dénonce et propose pour nous faire prendre conscience de l’ampleur de cette pollution, de ses conséquences multiples sur notre environnement – faune et flore ainsi que sur notre santé. Cela permettra peut-être ainsi à nous inciter à changer certaines de nos habitudes et c’est ce que ce texte nous invite à faire.


Partager cet article