Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Quel droit à la formation pour nos conseillers des Français de l’étranger?

Partager cet article

En cette période inquiétante de crise sanitaire, j’ai interrogé le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sur la possibilité pour nos élus de réaliser une formation spécifique sur la sécurité. Le ministère proposera des formations en ligne à l’issue de l’élection de mai 2021.

Retrouvez la réponse du ministère:

Le décret n° 2014-144 du 18 février 2014 prévoyait déjà un droit à la formation des conseillers des Français à l’étranger. La loi du 27 décembre 2019 est venue réaffirmer ce droit : « Les conseillers des Français de l’étranger ont droit à une formation adaptée à leurs fonctions. Ils ont accès à des formations organisées par le ministère des affaires étrangères.  Ces formations peuvent être organisées à distance ou lors des sessions de l’Assemblée des Français de l’étranger. »

Sur ce point, et en accord avec la sous-direction de la formation du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, il a été décidé de donner aux élus consulaires issus de l’élection de mai 2021 accès à la plateforme de formation du ministère (MAEL) sur laquelle les élus issus du renouvellement de mai 2021 trouveront des contenus de formation spécifiques dans leur domaine de compétences.

Cet accès sera permis grâce à l’identifiant que constituera l’adresse électronique dédiée qui sera mise en place pour les nouveaux élus.

Ce choix de recourir à des formations en ligne permet non seulement de tenir compte du contexte sanitaire mais aussi de l’éloignement puisque, comme vous l’indiquez, si les conseillers à l’AFE peuvent bénéficier des formations en marge des sessions de leur assemblée, ce n’est pas le cas pour les conseillers des Français de l’étranger.

Le dispositif de formation devrait être effectif à l’automne 2021 et les modalités pratiques seront communiquées aux élus dès que possible.

Retrouver ma question:

En août dernier, j’ai déposé une question écrite sur la formation des conseillers des Français de l’étranger. Dans sa réponse très complète, le secrétaire d’Etat expliquait alors que des formations organisées par les services du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères seraient organisées lors des sessions de l’Assemblée des Français de l’étranger après les élections. Jean-Baptiste Lemoyne affirmait que « des suggestions sur de nouvelles thématiques de formation qui correspondraient à des besoins ou à des demandes des élus sont évidemment les bienvenues ».

Avec la crise sanitaire qui s’inscrit dans le temps, nos conseillers des Français de l’étranger nous font remarquer qu’ils pourraient utilement bénéficier d’une formation spécifique sur la sécurité. Nos élus sont très sollicités par des Français résidents ou de passage sur les mesures mises en place pour les rapatriements, la gestion de crises locales, les fermetures de frontières et les problèmes de mobilité. Il serait très utile, voire nécessaire, que tous les conseillers possèdent les informations officielles et fiables émanant des postes et établissent avec eux une bonne communication notamment pour les nouveaux élus. Les conditions sanitaires actuelles font que les informations sont de plus en plus difficiles à obtenir dans des consulats en service restreint ou minimum pour certains. De fait, les élus sont de plus en plus sollicités pour des questions d’ordre pratique pour lesquelles ils ont absolument besoin de savoir ce qui est prévu par les autorités françaises. Une façon très efficace de combattre les rumeurs et désinformations qui circulent.

Je souhaiterais par conséquence savoir si le ministère peut mettre cette formation en place après les élections consulaires dans le courant de l’année 2021 quand les conditions sanitaires le permettent pour tous les conseillers et pas seulement pour les conseillers qui viennent siéger à Paris.


Partager cet article