Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Vaccination de nos personnels diplomatiques, retrouvez ma question écrite

Vaccination
Partager cet article

 

La vaccination de nos personnels doit être étudiée en urgence compte tenu de l’organisation des élections des conseillers des Français de l’étranger au mois de mai prochain. Retrouvez ma question écrite déposée le 15 avril.

Question n° 22390 adressée à M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères

Texte de la question : Mme Hélène Conway-Mouret attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères concernant la vaccination de nos personnels diplomatiques. Nos consulats demeurent en première ligne dans de tous les pays du monde et continuent à assurer, avec beaucoup de difficultés, le service public pour l’ensemble des tâches administratives. Ils le seront d’autant plus que les élections des conseillers des Français de l’étranger des 29 et 30 mai 2021 seront organisées par leurs soins. Le conseil scientifique préconise une stratégie de vaccination régionalisée dans nos territoires ultra-marins où la présence des variants est plus importante. Cette stratégie devrait être également appliquée pour nos fonctionnaires en poste à l’étranger, notamment là où la prise en charge médicale locale est insuffisante. Les États-Unis ont décidé la vaccination de leur personnel diplomatique afin de les protéger le plus rapidement possible face à ces nouveaux variants. Un certain nombre de nos consulats se trouvent dans des pays particulièrement touchés. Le Premier ministre a annoncé que les assesseurs et personnels nécessaires à l’organisation des élections régionales de juin 2021 seront prioritaires pour recevoir la vaccination. Il paraît légitime qu’il en soit de même pour nos personnels mobilisés pour les élections consulaires en mai 2021. Elle souhaiterait savoir si le ministère entend vacciner son personnel consulaire et diplomatique prioritairement et connaître les moyens mis en place afin qu’ils soient protégés lors de la tenue de ce scrutin qui aura lieu dans un mois.




Partager cet article