Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Mon déplacement à Rome

Partager cet article

Rome, la majestueuse, l’élégante qui surprend à chaque coin de rue et qui donne toujours le même plaisir à la retrouver. Ma dernière visite remonte à trois ans, lors d’une mission sur la défense européenne. Il était temps d’y revenir pour rencontrer le nouveau conseil consulaire, la nouvelle équipe diplomatique dirigée par l’Ambassadeur Christian Masset et faire le point sur notre présence éducative, économique, militaire et associative.

J’ai débuté ce déplacement par la visite et de nombreux échanges avec les élèves, les professeurs et la direction de l’Institut Saint Dominique. Membre du réseau Odyssée, cet établissement est en pleine expansion à la fois immobilière, éducative et humaine et entend bien, grâce notamment à son internat, s’inscrire dans une offre internationale et multilingue.

Rencontres similaires avec la direction, représentants des professeurs et des parents d’élèves au lycée français Chateaubriand que je connais bien. Il fait partie des 70 établissements en gestion directe par l’AEFE. L’excellente réputation dont il jouit incite celles et ceux qui y ont complété leur scolarité à y placer leurs enfants. Pilier incontournable de notre présence à Rome il mérite tout notre reconnaissance pour l’excellente mission que l’ensemble des personnels remplisse.

 

 

Je me suis entretenue avec la consule de Rome, Madame Camille Pauly, le consul général de Naples, M. Laurent Burin des Rosiers, le conseiller affaires sociales, M Philippe Vigouroux et le conseiller politique, Antoine Starcky. Nous avons abordé les problématiques relatives à la gestion de crise par le poste et dans le pays, la situation sociale et économique et les dossiers suivis. Puis, lors de la visite du Consulat, j’ai rencontré l’ensemble de l’équipe diplomatique qui m’a fait part de son expérience pendant la crise sanitaire et la gestion de leurs services respectifs.

J’ai ensuite échangé longuement avec nos conseillers des Français de l’étranger nouvellement élus, ou réélus, Gaelle Barré, Olivier Spiesser, Pierre Choraine, Carole de Blesson, Peggy Hoffman. L’occasion de répondre à leurs nombreuses questions sur le conseil consulaire et envisager avec eux le travail de fond sur les sujets qu’ils souhaitent travailler et les problématiques dont ils souhaitent se saisir. Nous avons continué avec la rencontre des nombreuses associations comme les Dames de Saint Louis, la Renaissance Française, PonteVia!, l’Union des Français de Rome et du Latium, l’Association française de Naples et d’Italie du Sud, l’association des anciens combattants,  l’association des Membres de l’Ordre national du Mérite Français en Italie à Saint-Marin et au Saint-Siège, la société des membres de la légion d’honneur et l’association FLAM, . Ce fut l’occasion de saluer leur engagement et ce merveilleux travail de terrain qui leur permet de soutenir et d’accompagner de nombreux compatriotes en difficultés.

Je me suis également entretenue avec le président Marcel Patrignani et quelques membres de la section des CCEF, Françoise Marie Plantage, Daniel Astraud ainsi que de la mission économique sur la situation économique, la présence française et les opportunités pour les nombreux investisseurs français présents en Italie et italiens en France. 

 

.

 

J’ai enfin rencontré le contre-amiral Martinet commandant adjoint d’IRINI. Cette opération militaire de l’Union européenne a débuté le 31 mars 2020  au titre de la politique de sécurité et de défense commune pour faire respecter l’embargo sur les armes, imposé à la Libye par l’Organisation des Nations unies. La mutualisation des moyens entre les pays européens permet à la fois l’observation aérienne et maritime et l’intervention grâce à une présence permanente qu’aucun pays seul ne pourrait exercer. Les objectifs de la mission sont atteints et il faut s’en réjouir.

Au sénat italien, j’ai rencontré la présidente de la Commission défense, Roberta Pinotti, et le sénateur Alessandro Alfieri pour aborder les questions internationales et de défense européenne qui nous intéressent.

Enfin, ma visite s’est clôturée autour d’un moment convivial avec les amis.


Partager cet article