Recevez ma newsletter

Hélène Conway-Mouret

Hélène Conway-Mouret

Sénatrice des Français de l’étranger

Ma première participation au conseil d’administration de l’Institut français

Partager cet article

Suite à ma nomination au conseil d’administration de l’Institut français, j’ai participé à sa première réunion. L’Institut, qui fête cette année ses 100 ans au service de l’action culturelle extérieure française, a besoin d’une nouvelle organisation afin d’être plus en phase avec ses priorités et les orientations fixées par ses ministères de tutelles, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et le ministère de la culture. L’objectif est également de rendre plus visible ses actions pour nos partenaires français et étrangers et d’adopter de nouvelles méthodes de travail.

Un nouvel organigramme est proposé autour de 5 directions et d’un secrétaire général étoffé :

  • Direction coopérations, dialogues, langues et sociétés, organisée en 5 pôles :

– Pôle langue française et plurilinguisme ;

– Pôle débat d’idées et citoyenneté ;

– Pôle partenariats européens ;

– Pôle culture et partenariats solidaires ;

– Pôle partenariat avec les collectivités territoriales.

  • Direction de l’appui au réseau culturel français à l’étranger, organisée en 3 pôles :

– Pôle formation et développement des établissements ;

– Pôle coordination géographique ;

– Pôle offre en ligne et expertise numérique.

  • Direction de la création artistique et des industries culturelles, organisée en 5 pôles :

– Pôle cinéma et série ;

– Pôle création numérique et audiovisuelle ;

– Pôle livre et édition ;

– Pôle arts visuels, architecture, design et mode ;

– Pôle musique et spectacle vivant.

  • Direction mobilités et manifestations internationale, organisée en 4 pôles :

– Pôle présence française dans les manifestations internationales ;

– Pôle Saisons et temps forts ;

– Pôle résidences ;

– Pôle mobilité professionnelle.

  • Direction de la communication et du mécénat.
  • Secrétariat général, organisé en 2 directions :

– Direction relations humaines et engagement social ;

– Direction financière, juridique et informatique.

La méthode à la fois participative et de consultation qui a été choisie par la nouvelle présidente est, à mes yeux, essentielle au vu des changements proposés qui s’ajoutent aussi à un déménagement. Il est aussi prévu de procéder à des ajustements réguliers au gré de la mise en place de la réforme. Les personnels sont les premiers concernés et le succès de la nouvelle organisation repose sur eux. Ils ont été entendus pendant le CA et leurs préoccupations notées.

Mon vote en faveur de la proposition de transformation repose sur la confiance que je fais à la nouvelle direction de tenir ses engagements auprès des personnels et l’engage à le faire ; également sur la nécessité de ne plus travailler en silos et de rectifier un déséquilibre organisationnel et surtout d’être en phase avec les orientations stratégiques.

En tant que nouvelle administratrice, je serai particulièrement vigilante dans les mois qui viennent et resterai à l’écoute des personnels. 


Partager cet article